Le château de Suscinio et la presqu'île de Rhuys

Description

« A la découverte de la presqu’Île de Rhuys et du château de Suscino où planent encore les ombres d’Anne de Bretagne et de Diane de Poitiers… »

Responsables de la sortie : Marie Renée Grall et Marie France Keromnès – Téléphone : 07 88 29 00 17

Transport : Tourisme Feillant – Cast

 

→   Départ du Juvénat à 7 heures 45 précises

 

→   10 heures 30 : Visite guidée de l'abbatiale de Saint Gildas de Rhuys.

 

→   12 heures : Temps libre au port du Crouesty

 

→   12 heures 30 : Déjeuner au « Casino du port du Crouesty »

 

→   15 heures 30 : Arrivée au Château de Suscinio pour une visite guidée en 2 groupes

 

→   17 heures : Retour à Châteaulin où l'arrivée est prévue à 19h 30

 

COÛT GLOBAL : 60 Euros (transport + visites guidées + déjeuner)

Le Pass sanitaire est exigé au restaurant et au château de Suscinio

 

Détail
Nom
Le château de Suscinio et la presqu'île de Rhuys
Thème
Sortie à la journée
Destination
«A la découverte de la presqu’île de Rhuys et du château de Suscinio  Ce lundi 27 septembre 2021, c’est un joyeux groupe de l’UTL qui prend la direction du Morbihan. Notre objectif de la matinée est la découverte de l’Abbatiale de St Gildas de Rhuys, essentiellement de style roman, et de son trésor. Sa partie la plus ancienne date du 11e siècle. Son Choeur est quant à lui du 12e siècle. Il y aurait existé une abbaye bretonne, fondée selon la légende par St Gildas au 6e siècle, mais plus sûrement au 10e siècle selon un parchemin conservé à Paris. C’est un siècle plus tard qu’y vivra St Goustan. Il y repose comme en atteste une plaque au-dessus de son sarcophage. Cette église abbatiale recèle un trésor conservé dans la sacristie. Il est l’un des plus importants trésors reliquaires de Bretagne suivant le détail très précis qui nous a été évoqué (châsses, calice en or du 16e, une mitre en soie brodée d'or et d'argent, une croix processionnelle en argent, des reliques, etc). Après nous être restaurés au Casino d’Arzon, c’est en direction du château de Suscinio que nous prenons la route. Il se révèle imposant à notre approche, entouré de prés et de marais. Il fut une résidence des ducs de Bretagne, construit à la fin du Moyen-Age, au bord de l'océan Atlantique dans la commune de Sarzeau, au cœur de ce qui était autrefois un vaste espace boisé. La proximité de la forêt laisse suggérer qu’il pourrait alors s’agir d’un «relais de chasse» proche de Vannes. Il présente tous les éléments monumentaux inhérents à son caractère défensif et est entouré de douves. Mais il n’aurait été qu’une demeure de plaisance. Il pouvait accueillir une centaine de personnes quand le duc y séjournait. Lors de la guerre de Bretagne, le château est pris par les troupes françaises en 1491 et subit quelques destructions. Anne de Bretagne décidera de reprendre possession du domaine. En 1505, elle fait halte à Suscinio lors de son voyage en Bretagne, et fait procéder à des réparations. Puis les aléas feront que le château tombera à nouveau en désuétude. A la Révolution en 1798, il est vendu en tant que bien national. Des matériaux, le bois des charpentes et les pierres de taille sont dispersés, accentuant ainsi l’état dégradé du domaine. Longtemps laissé à l’état de ruine, le château est finalement classé en 1840 après la visite de Prosper Mérimée, qui le met sur la première liste des monuments historiques. À l’époque, il est visité pour le caractère romantique de ses ruines. Il est acheté en 1852 par le vicomte Jules de Francheville dont la famille fait tout son possible pour sauver l'existant et ce, jusqu'au rachat en 1965 par le Conseil départemental du Morbihan, à l'initiative de son président Raymond Marcellin, conseiller général de Sarzeau, qui entreprend sa restauration. A l’extérieur de l’enceinte du château, ont été découverts les vestiges de la chapelle Saint-Nicolas. Il semble que sa disparition ait été causée par un incendie en lien avec la guerre de succession de Bretagne. Les fouilles menées de 1975 à 1982 ont révélé les fondations du bâtiment ainsi qu’un riche pavement de 270 m2 restauré et en partie exposé à l’intérieur du château. Nous avons pu découvrir ce trésor au sommet du château dans une pièce dédiéeentouré, après avoir parcouru les niveaux inférieurs. Ce furent des moments de découvertes enrichissantes, agrémentés des plaisirs d’une sortie amicale et de convivialité qui nous a tant manquée, ceci sous un beau soleil en prime.
Voyagiste
Organisateur
Marie-Renée GRALL
Accompagnateur
Marie-France KEROMNES
Partenaire
Tourisme Feillant - Cast
Nombre de places
45 places
Prix
60 €
Dates du voyage
du 27/09/2021 au 27/09/2021
Dates d'inscription
du 26/08/2021 00h00 au 13/09/2021 14h25
Date et lieu de rendez-vous
27/09/2021 07h45 - Juvénat Notre Dame